Tempeh : focus sur cet aliment santé trop méconnu

Partager

Le tempeh commence à faire connaître ses propriétés remarquables pour notre santé. A ce jour, il reste encore peu connu malgré qu’il regorge de bienfaits. 

Bien qu’ancestral, le tempeh n’est pas un produit brut que l’on trouve dans notre environnement. Il s’agit d’un aliment fabriqué à base de fèves de soja fermentées.

Les graines de soja sont épluchées puis découpées avant d’être cuites. Elles sont ensuite écrasées et dotées d’un champignon (le rhizopus oligosporus) qui va permettre la fermentation. Après 24h environ, le tempeh prend des allures de nougat.

En termes gustatifs, certains lui reconnaissent des notes de champignons, de noix et de fromage. 

Ses propriétés nutritionnelles ont rapidement fait du tempeh un atout central dans l’alimentation végétarienne et vegan. 

Des propriétés proches de celles du tofu

Cette similarité s’explique par le fait que ces deux aliments sont conçus à base de soja. 

L’une des raisons principales pour lesquelles les vegans aiment le tempeh est son apport en protéines végétales (entre 18 et 20% contre 8% en moyenne pour le tofu). 

Par ailleurs, il est riche en fibres, ce qui permet de faciliter le transit et de lutter contre le mauvais cholestérol. A ce point s’ajoute la fermentation et l’effet similaire aux probiotiques, qui protègent l’intestin.

Il est aussi doté de bons acides gras (10%) qui permettent de préserver le système cardiovasculaire. 

Vous pouvez également apprécier sa teneur en minéraux dont le potassium, le cuivre, le phosphore et le magnésium. Le fer est aussi présent mais en l’absence de vitamine C il est faiblement assimilé par le corps. 

En complément, le tempeh contient des vitamines B3 (qui régule le taux de cholestérol) et B12 (propice pour le système nerveux, le cerveau et le système sanguin).

A noter que comme le tempeh est issu du soja, à haute dose il constituerait un perturbateur endocrinien. C’est pourquoi, il est important d’en consommer mais pas quotidiennement. 

Facile à cuisiner, plus goûteux que le tofu, il saura remplacer à certains repas les autres sources de protéines végétales et se marier tant à vos plats chauds qu’à vos salades. 

Previous post Sport : avoir une routine précise serait plus porteuse à long terme
Next post 4 bonnes pratiques pour un meilleur sommeil