Flocons d’avoine au petit-déjeuner ou en encas : bonne ou mauvaise idée ?

Partager

La question d’un petit-déjeuner équilibré et sain remonte systématiquement. S’il est certain qu’il faille éviter les sucres rapides et les tartines de Nutella®, certaines idées reçues laissent souvent la place au doute. 

Les Français ont cette habitude de manger sucré au petit-déjeuner, comme dans leurs en-cas. En cas de rééquilibrage alimentaire ou de régime hypocalorique, il est parfois difficile de s’y retrouver parmi tous les choix qui peuvent s’offrir.

Si le goût du sucre est un indispensable pour vous, les flocons d’avoine peuvent être une belle alternative aux céréales et muesli industriels, aux biscuits ou encore aux tartines, souvent emplis de sucres et d’additifs. 

Les bénéfices des flocons d’avoine

Cet aliment a de multiples propriétés favorables pour votre santé. Consommé depuis de longtemps en Grande-Bretagne notamment, il gagne de plus en plus de terrain en France, où l’on apprend à découvrir et à apprécier ce met aussi riche en nutriments que gourmand. 

Tout d’abord, l’avoine est riche en fibres et facilite donc le transit. En sus, cette qualité nutritionnelle apporte une grande satiété et permet d’éviter les envies de grignotages ultérieures ou encore la sensation de faim avec les pics de glycémie associés à un petit-déjeuner très sucré par exemple. 

Ainsi, les diabétiques de type 2 peuvent profiter de ses atouts et plus précisément de sa capacité à réduire le niveau de glycémie. 

L’autre atout majeur des flocons d’avoine est leur action anti-cholestérol (surtout le mauvais cholestérol) et plus largement ses bienfaits sur le système cardio-vasculaire grâce au bêta-glucane qu’ils contiennent. Ce point a d’ailleurs été confirmé par la FDA aux Etats-Unis. 

En complément, en cas de fatigue une portion de flocons d’avoine apporte de l’énergie pour faire face à votre journée et retrouver un bon niveau de concentration au travail grâce à sa teneur en glucides. 

Ils sont également source de protéines (environ 15g pour 100g de flocons) et participent donc à un bon équilibre alimentaire grâce à leurs propriétés assez complètes. 

Enfin, on apprécie leur teneur en vitamines B et E (antioxydants), ainsi qu’en minéraux divers comme le potassium, le magnésium, le phosphore, le fer ou encore le calcium, essentiels dans la lutte contre le stress mais aussi pour avoir une belle peau.

Comment les cuisiner ? 

Avant tout, il est impératif de les acheter purs, sans additif pour préserver tous leurs bienfaits naturels. 

Associés à du lait végétal (celui de votre choix que vous préférez déguster, bien que le lait d’amande soit optimal pour ce type de préparation) ils peuvent être consommés froid ou chaud (porridge). 

Vous pouvez ajouter à votre préparation quelques morceaux de fruits frais ou secs pour apporter une touche de gourmandise supplémentaire. 

Si vous souhaitez miser sur ce super-aliment mais ne prenez pas régulièrement de petit-déjeuner ni d’en-cas, il est possible de saupoudrer par exemple votre salade composée, ou encore d’en intégrer à une ratatouille pour apporter consistance et gourmandise. 

Previous post Nutrition : les bonnes et mauvaises associations de votre assiette
Next post KitKat V : Nestlé poursuit son développement Végan